Une brillante idée slovène : allumer une lumière ou relever un store d’un simple geste de la main !


L’innovateur Marko Čenčur de la société Anigmoteh a développé un interrupteur révolutionnaire qui fonctionne avec un simple geste de la main. L’interrupteur est intégré directement dans le mur ou la cloison quel qu’en soit le matériau. Faire des trous dans le mur n’est donc plus nécessaire.

Anigmoteh emblématique

Un contrôleur multi-fonctionnel sans contact reconnait les gestes de l’utilisateur et rend possible la commande de plusieurs appareils différents par le biais de séquences de gestes  sophistiquées près de la surface du capteur. Par exemple, un geste vers le haut près de l’interrupteur actionne la remontée d’un volet automatique, un geste vers le bas – son abaissement.

Le dispositif, selon les mots du Directeur de la société Anigmoteh, Sašo Velkov, qui commercialise cet interrupteur, n’est pas seulement fonctionnel mais résout aussi des problèmes d’apparence et d’esthétique des interrupteurs. Ce nouvel interrupteur est intégré dans la cloison et recouvert d’un cache proposant des designs divers : verre, plastique, bois, pierre…

« Le capteur fonctionne à travers plusieurs types de matériaux, ainsi il n’y a plus besoin de faire des découpes et des trous dans la cloison. »

L'équipe Anigmoteh L’équipe d’Anigmoteh (en partant de la gauche): PDG Sašo Velkov, Responsable projet Patricija Frumen et l’innovateur Marko Čenčur

 

Une utilisation facilitée pour les personnes âgées

Puisque le contrôle s’effectue avec des gestes de la main, certains de ces gestes n’ayant pas besoin d’être particulièrement précis, l’utilisation des interrupteurs sans contact s’en retrouve simplifiée. Cette technologie améliore l’expérience utilisateur en général et facilite l’utilisation par des personnes avec des capacités physiques réduites comme cela peut être le cas par exemple chez certaines personnes âgées ou celles souffrant d’arthrose.

M. Velkov précise que le recours à ce dispositif est adapté non seulement aux maisons et appartements mais également dans les lieux publics, entreprises, véhicules, piscines, salles de sports, toilettes et ailleurs où actionner un appareil sans contact est utile ou plus hygiénique.

 

Un développement permanent, inscrit dans l’ADN de la société

La phase de développement de cette nouvelle technologie d’interrupteurs a duré trois ans. Au centre de cette innovation, l’inventeur slovène Marko Čenčur a tenu un rôle clef. Certains de ces interrupteurs sont déjà installés et utilisés, il s’agit en particulier des modèles les plus simples que la société Anigmoteh propose à la vente depuis déjà quelque temps.

« Étant donné que la solution s’adresse à toute la sphère de la communication entre l’homme et les technologies, le développement ne prendra jamais fin. De nouveaux dispositifs verront constamment le jour, avec toujours plus de fonctionnalités utiles, et rapprocheront la technologie avec les utilisateurs y compris avec ceux qui ne sont pas très à l’aise avec la technique. »

Cependant, M. Velkov n’a pas encore dévoilé toutes les solutions que son entreprise développe. Cette innovation a été protégée par des brevets sur tous les marchés les plus importants du monde, aux États-Unis, Canada, Japon et en Europe.

« Hormis la protection par les brevets, c’est aussi tous les procédés de fabrication qui sont protégés. La chaîne de production inclut en effet plusieurs « secrets » technologiques, qu’il est très difficile de cloner ou alors dans ce cas avec pas mal de retard et avec un coût important ! » déclare M. Velkov.

 

Un prix de 39 euros

Ces interrupteurs sont fabriqués et commercialisés par la société Anigmoteh elle-même. Les modèles de base sont également vendus à travers des sites de vente en ligne. La société a aussi signé des accords avec quelques distributeurs.

« Nous sommes en cours de signature de plusieurs accords et nous menons des pourparlers avec des plate-formes d’achat de premier plan pour distribuer nos produits. Les contrôles qualité des systèmes destinés aux maisons intelligentes étant très spécifiques, nous établissons des contacts avec des architectes et designers qui équipent des espaces et comptons ainsi sur ce canal pour toucher les consommateurs finaux. »

Le prix d’un interrupteur sans contact est de 39 euros sur le site de vente en ligne de la société. Le kit complet vendu comprend la plaque décorative en verre ou en matière plastique qui recouvre le capteur. En parallèle, la société propose aussi en option une variété de caches décoratifs avec des designs spéciaux : en pierre ou en bois. Les prix de ces plaques varient entre 9 et 19 euros.

 

La vision de la société

La société est en recherche d’investissements qui lui permettrait d’accélérer son expansion sur tous les marchés qu’elle vise et de faire connaître sa marque.

Anigmoteh a, grâce à son interrupteur sans contact, remporté le prix de la meilleurs innovation au Forum de l’innovation qui s’est tenu il y a quelques semaines à Ljubljana en Slovénie.

«  Ce prix a augmenté notre notoriété, en particulier sur le marché slovène. C’est un point positif pour nous car nous sommes convaincus que l’avenir de l’économie de la Slovénie réside aussi dans la coopération entre les entreprises slovènes afin qu’elles mettent en commun leurs idées et mutualisent les accès aux marchés étrangers ».

 

Contact et liens

Anigmoteh d.o.o.
Tehnološki park 21
1000 Ljubljana
Slovénie

www.anigmo.com
info@anigmo.com

startaj-logo

En partenariat avec

Traduit et adapté à partir de l’article original de Blažej Kupec – Slovenska inovacija: ko z zamahom roke prižgete luč ali dvignete roleto paru sur le portail slovène de l’innovation Startaj.si le 10 décembre 2014

 

Merci à l’équipe Startaj.si et Finance.si pour sa coopération / Hvala ekipi Startaj.si in Finance.si za sodelovanje.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *