Pour sa recapitalisation Paloma sera conseillée par Erste Group et P&S Capital


Sladki Vrh (Nord-est de la Slovénie), le 12 Septembre (Agence STA) – Paloma, l’une des 15 sociétés mises en vente par le gouvernement, vient de sélectionner deux cabinets de conseil en finance pour l’accompagner dans son processus de recherche d’un investisseur – ou d’un groupe d’investisseurs – en vue de préparer sa recapitalisation. Le contrat vient d’être signé avec la banque d’épargne autrichienne Erste Group et la société de conseil slovène P&S Capital selon une information émanant de la direction du fabricant de papier de Sladki Vrh.

Paloma a fait savoir que le processus de sélection d’un cabinet de conseil en finance a été effectué par le biais d’un appel d’offres public mais aussi en sollicitant directement les institutions financières internationales parmi les plus renommées. Sur la base des offres recueillies et des présentations le meilleur fournisseur retenu a été Erste Group accompagné de son partenaire S & P Capital.

Leur mission consistera principalement à recommander la méthode et le moment les plus appropriés pour la mise en oeuvre de la recapitalisation, proposer et organiser le processus de sélection d’un investisseur ou groupe d’investisseurs, identifier et inviter les investisseurs potentiels puis finalement préparer les différents documents en vue du l’opération de recapitalisation, indique t-on du côté de Paloma.

En parallèle de la procédure de sélection d’un conseiller financier une action de sélection de conseillers juridiques a également été menée en lien avec le volet recherche d’un investisseur pour la recapitalisation de Paloma. Le contrat pour ces prestations a été signé par Paloma avec le cabinet d’avocats Odvetniki Šelih & Partners.

Paloma avait déjà cherché des partenaires stratégiques en 2011, mais la démarche s’était avérée infructueuse à l’époque. En mai de l’année dernière, le gouvernement d’Alenka Bratušek avait placé Paloma sur la liste des 15 entreprises publiques destinées à être privatisées. Cette liste comprend, entre autres, la compagnie aérienne nationale Adria Airways, la banque NKBM et l’opérateur de communications Telekom Slovenia. Certaines entreprises de cette même liste ont déjà été vendues, par exemple, Fotona, Helios et Aerodrom Ljubljana (voir article « L’aéroport de Ljubljana sera vendu aujourd’hui à l’allemand Fraport »).

Parmi les investisseurs potentiels de Paloma on voit depuis quelques années tourner plus ou moins toujours les mêmes noms de sociétés, qui dans les tentatives précédentes de vente n’ont pas réussi à conclure d’accord pertinent. Plusieurs fois la société serbe Drenik ND, spécialisée dans la production de cellulose et la fabrication de produits hygiéniques, a été mentionnée (ndlr : les activités de Paloma concernent aussi les produits issus de la filière papier hygiénique). Parmi les intéressés permanents on trouve également la société slovaque Slovak Hygienic Paper (SHP).

Parmi les candidats sérieux on compte aussi le Fonds d’investissement arabe Emkaan Investments, qui a récemment réussi à racheter les actifs de l’usine de papeterie en faillite Radeče Papir. Certains médias évoquaient depuis un moment déjà l’intérêt d’Emkaan pour cette usine. Puis, la confirmation est venue juste avant l’été dernier par la voix du PDG de Papirnice Radeče Nova lui-même, M. Igor Rakuša qui a également invité les investisseurs arabes en Slovénie.

Paloma a terminé l’année 2013 avec 84,1 millions d’euros de chiffre d’affaires net et réalisé un million d’euros de résultat net avant impôt. C’est la première fois en quatre ans que la société peut se vanter d’être revenue en territoire positif en dégageant à nouveau un bénéfice net, de plus de 130 000 euros.

Le succès des activités de Paloma semble aussi se prolonger cette année. Au premier semestre, les revenus se sont élevés à 44 M d’euros soit 9% de plus que sur ​​la même période de l’an dernier, le bénéfice avant impôts a quant à lui atteint 1,4 millions d’euros.

Sources

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *