Croissance économique de la Slovénie soutenue au troisième trimestre 2014, principalement grâce aux exportations


UMAR, LJUBLJANA – Le 28/11/2014 – L’Institut d’analyse et de développement macroéconomique de la Slovénie (UMAR) publie ce jour les statistiques de la croissance économique de la Slovénie pour le 3e trimestre 2014. Au troisième trimestre de cette année, la croissance économique s’est poursuivie en Slovénie. Elle est principalement dûe à l’accélération de la croissance des exportations ainsi qu’à une demande intérieure soutenue. À l’Institut d’analyse et de développement macroéconomique on estime que le renforcement de la consommation des ménages est principalement le reflet de l’amélioration des conditions du marché du travail et de celle de la confiance des consommateurs. L’écart par rapport au niveau d’activité économique de 2008 est donc en diminution, mais la Slovénie reste encore dans le groupe des pays dont le PIB est à la traîne par rapport au niveau d’avant-crise.

Selon les données publiées aujourd’hui par l’Office de la statistique de la République de Slovénie (SURS), la croissance du PIB a augmenté de 0,7 % au troisième trimestre de cette année (données corrigées des variations saisonnières / CVS) et la croissance annuelle a été légèrement supérieure à celle des deux trimestres précédents (3,2%). Le principal facteur de croissance du PIB reste les exportations, dont la croissance s’est renforcée. On note par ailleurs que la consommation intérieure, un autre facteur important de croissance, s’améliore également.

« Le renforcement de la croissance annuelle des exportations (6,8%) est dû en particulier à l’augmentation des exportations vers l’UE. Ce résultat est associé à une amélioration de la compétitivité à l’exportation dans un contexte général de faiblesse de la reprise économique chez nos principaux partenaires commerciaux, ainsi qu’à quelques opérations d’exportation majeures enregistrées durant la dernière période (volume plus élevé des ventes de véhicules dans le reste du monde suite à la mise en production d’un nouveau modèle de voiture) » explique t-on à l’UMAR.

En lien avec les exportations on note aussi une amélioration annuelle de la valeur ajoutée dans l’industrie manufacturière ainsi que dans certaines autres activités, qui sont, au moins en partie, liées aux exportations (en particulier dans le transport et le frêt). La croissance des importations a également connu une hausse par rapport à la première moitié de l’année.

Au troisième trimestre, la croissance de la consommation intérieure a continué à progresser de même que les activités principalement tournées vers le marché intérieur. La valeur ajoutée dans la construction (10,1%) a quelque peu ralenti après une forte croissance au cours de la première moitié de l’année. L’activité de construction va toutefois continuer à croître suite à une forte absorption des fonds de l’Union européenne (UE). La croissance annuelle de la consommation des ménages (0,8%) s’est poursuivie, ce qu’on relie à l’UMAR à la reprise du marché du travail et à l’amélioration de la confiance des consommateurs. Le niveau de la dépense publique est cette fois-ci resté au même niveau qu’il y a un an après une longue période de baisse.

Selon les données mises à disposition par Eurostat pour les 22 États membres de l’UE, la croissance trimestrielle du PIB de la Slovénie compte parmi les plus élevées. Au niveau de la zone euro, au deuxième trimestre, le PIB a augmenté de 0,2 % (données CSV). Même pour ce qui concerne la comparaison annuelle, la Slovénie, avec une croissance de 3,2%, fait partie du groupe des États membres connaissant la plus forte croissance. Quant à la zone euro l’augmentation a été de 0,8 %. « L’écart avec le niveau enregistré en 2008 est ainsi en diminution mais la Slovénie reste encore dans le groupe des pays où le niveau du PIB est encore à la traîne par rapport au niveau d’avant-crise » souligne t-on à l’UMAR.

Traduit et adapté à partir de l’article original « Nadaljevanje gospodarske rasti v tretjem četrtletju predvsem zaradi pospešene rasti izvoza »  paru sur le site de l’UMAR le 28/11/2014.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *