Le volailler slovène Perutnina Ptuj évalue l’opportunité d’une possible vente


Selon une dépêche de l’agence Reuters à Londres en date du 17 septembre 2014, le producteur de volailles slovène Perutnina Ptuj étudie des options, y compris une vente, qui pourraient valoriser la société à près 140 millions d’euros d’après des sources proches du dossier.

La société, qui a des activités en Slovénie, Croatie, Serbie, Macédoine et Bosnie-Herzégovine, produit et commercialise de la viande de poulet et des produits issus de la transformation de la viande de volaille comme par exemple des saucisses, jambon, nuggets, brochettes, plats préparés à base de poulet. Son chiffre d’affaires en 2012, disponible sur son site internet, s’est élevé à 261,8 millions d’euros.

Perutnina Ptuj a fait appel aux services de BNP Paribas en tant que conseiller financier pour l’aider à explorer les options stratégiques à sa disposition, selon deux sources qui ont refusé de commenter le sujet en raison de son caractère confidentiel. Les porte-paroles de Perutnina Ptuj et de BNP Paribas n’ont pas souhaité commenter cette information à ce stade.

Le groupe pourrait attirer l’intérêt de grands industriels européens de la viande dont par exemple la société française LDC Groupe (ndlr : détenteur, entre autres, des marques Le Gaulois, Maître Coq, Loué, Marie…) ou le suédois Scandi Standard.

L’industrie mondiale de la viande a récemment connu toute une série d’accords commerciaux dans la mesure où les acteurs de l’industrie des produits de base sont à la recherche de marques à plus haut rendement et que les consommateurs de la classe moyenne des pays émergents consomment davantage de viande.

Le mois dernier, Tyson Foods Inc, le plus grand transformateur de viande des États-Unis, a acheté Hillshire Brands Co pour environ 8,5 milliards de dollars, évinçant son rival Pilgrims Pride tandis que le fonds d’investissement privé géant états-unien KKR a pris une participation dans le producteur de poulets chinois Fujian Sunner Development Co pour 400 millions de dollars. En Juillet, Pilgrim’s Pride a accepté de racheter l’activité volailles de Tyson au Mexique pour 400 millions de dollars.

Selon l’une des sources, Perutnina Ptuj pourrait s’attendre à une valorisation d’environ 120 à 140 millions d’euros, basée sur un multiple de six ou sept fois son résultat d’exploitation.

Il ne s’agit pas du seul producteur de produits alimentaires slovène à être en recherche d’investisseurs. Mardi 16 septembre 2014, le fonds d’investissement de l’Etat de la Slovénie (SDH) a indiqué qu’il était à la recherche d’acquéreurs pour une participation majoritaire (ndlr : à hauteur de 51,55 %) dans le groupe Žito d.d., l’un des plus grands producteurs agro-alimentaires slovène.

A partir de l’article source publié par Reuters le 17/09/2014 http://www.reuters.com/article/2014/09/17/perutninaptuj-ma-idUSL1N0RH28620140917 Par Marja Novak de Reuters (Ljubljana), Susan Thomas.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *