L’usine à papier de Radeče dans l’attente d’un contrat important avec l’Inde


Radeče, Slovénie, le 20 septembre (Agence STA) – Le directeur de la papeterie de Radeče Papir Nova, Igor Rakuša, se rend cette semaine en Inde en vue de conclure une négociation finale relative à un nouveau contrat pour l’impression de la monnaie nationale indienne, la roupie. M. Rakuša a indiqué à l’agence STA qu’il reste encore à compléter la documentation de l’appel d’offres. Quant à la la décision finale sur cette commande à 25 millions d’euros elle est prévue en novembre.

Si l’entreprise obtient ce contrat, la machine N°5 sera mobilisée pendant 18 mois sur cinq quarts de travail afin d’imprimer les billets de la devise indienne. En outre, la société devra recruter 50 ouvriers supplémentaires. Pour réaliser ce travail, l’entreprise devra se doter de cinq millions d’euros de fonds de roulement sachant qu’un million d’euros a déjà été réservé pour la participation à l’appel d’offres.

M. Rakuša visitera également ces prochains jours l’Indonésie et les Philippines, où il mènera des discussions pour de nouvelles affaires.

Radeče vient également d’envoyer des échantillons pour des passeports en Syrie, et dont l’impression intéresse également l’Ouganda et la République démocratique du Congo. Pour l’Irak, Radeče est en lisse pour produire des chèques bancaires et pour la Croatie et la Bosnie-Herzégovine l’usine à obtenu une commande pour l’impression de papier de cartes électorales, a déclaré M. Rakuša.

Ces prochains jours, le Ministère du développement économique et de la technologie de la République de Slovénie (MGRT) devrait approuver une aide (ndlr : subvention) de trois millions d’euros qui avait été promise au début de l’année. Cet argent sera consacrée au renforcement du fonds de roulement de l’entreprise.

Le Groupe Radeče papir Nova, qui dispose de trois centres de profit, prévoit cette année 60 millions d’euros de revenus.

Le [nouveau] propriétaire de l’usine à papier de Radeče, le fonds d’investissements de Dubai, Emkaan Holdings Luxembourg, dit être d’ailleurs également intéressé par le rachat de Paloma (cf article récent : « Pour sa recapitalisation Paloma sera conseillée par Erste Group et P&S Capital ») et de la papeterie Vipap Videm.

Article complet (en slovène) à retrouver sur le site de l’agence STA
http://www.sta.si/vest.php?s=s&id=2051640

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *