Avec l’approfondissement du quai N° 1, le port de Koper augmente sa capacité de transbordement à 10 000 conteneurs


Avec l’approfondissement du premier bassin, le port de Koper se dote d’une capacité de transbordement de porte-conteneurs transportant jusqu’à 10 000 unités de conteneurs.

Port de Koper, le 9 septembre (Agence STA) – Le Port de Koper (Luka Koper) a achevé il y a seulement quelques jours son projet visant à accroître la profondeur du premier bassin à 14 mètres, ce qui permettra désormais l’entrée de navires porte-conteneurs (PC) ayant un tirant d’eau de 13,5 mètres et embarquant jusqu’à 10 000 conteneurs (EVP) a expliqué aujourd’hui, lors d’une conférence de presse, le Président du conseil d’administration du port de Koper M. Dragomir Matić. Luka Koper a prévu dans les années à venir un investissement total de 240 millions d’euros.

L’approfondissement, qui a été mis en œuvre par la société néerlandaise Van Oord, a été réalisé dans le respect des délais prévus. Cet approfondissement sera suivi, dés le début de l’année prochaine, d’un autre projet visant à atteindre une profondeur de 15 mètres a déclaré M. Matić.

L’importance du projet d’approfondissement du premier bassin et des voies d’accès y menant a été également soulignée par le représentant de la Direction des affaires maritimes de la République de Slovénie pour le secteur maritime (URSP) Primož Bajec. La taille des navires fréquentant le port de Koper ne changera pas beaucoup, la différence principale résidera dans le fait que dorénavant un plus grand tirant d’eau permettra l’accueil de navires pleinement chargés la où auparavant ces mêmes navires étaient contraints de décharger une partie de leur cargaison dans d’autres ports de l’Adriatique nord.

Comme l’a déclaré M. Matić, le port de Koper a gagné ces derniers temps plus de 6 800 mètres carrés de surface additionnelle, en particulier au niveau du terminal à conteneurs, dans lequel il est maintenant possible de stocker 680 unités de conteneurs (EVP) supplémentaires.

Dans l’avenir, sont également planifiés : une extension de 100 mètres du quai N° 1, de nouvelles capacités ferroviaires et, d’ici 2020, le « remplissage » du quai N°1, ce qui permettra le transbordement et l’entreposage d’un million de conteneurs.

À plus long terme, Luka Koper prévoit une extension complémentaire de la première jetée côté nord qui se verrait dotée ainsi d’une capacité de transbordement allant jusqu’à 1,4 million de conteneurs. Sur les 240 millions d’euros d’investissements que Luka Koper prévoit dans les prochaines années, la moitié environ serait investie dans le terminal à conteneurs a précisé M. Matić. Ces investissements seraient financés pour partie sur fonds propres et pour le reste par le recours à des fonds européens et des crédits.

Parmi les projets concrets, on dénombre, entre autres, la construction d’un nouvel accès au port pour les camions, l’extension du deuxième quai ainsi que la construction d’un terminal pour passagers. Les travaux sur ce projet devraient être lancés en 2015.

M. Matić a une nouvelle fois réitéré l’urgence de procéder à la construction d’une deuxième voie ferrée entre le centre ferroviaire de Divača et celui de Koper. Selon les projections, le port de Koper atteindrait le seuil de rentabilité déjà en 2018, lorsque la capacité maximale des infrastructures actuelles de transbordement ferroviaire sera atteinte.

Matić a aussi établi de nouvelles relations stratégiques avec les armateurs. Ainsi CMA CGM formera avec deux autres armateurs une nouvelle alliance sous le nom de « Océan 3 » de sorte que Koper accueillera trois lignes de transport maritime dans un proche avenir.

Article original de l’Agence STA http://www.sta.si/vest.php?s=s&id=2048338

Pour aller plus loin dans la connaissance des ports de l’Adriatique nord nous vous recommandons de consulter l’article « Les ports-frontières de Trieste, Koper et Rijeka, futurs débouchés pour les conteneurs d’Europe centrale » publié par la revue Méditerrannée.org

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *