Ikea arrive à Ljubljana avec un investissement de 80 millions d’euros


Dernières nouvelles :

  • Quotidien Delo du 26/01/2016 : le magasin IKEA de Ljubljana devrait ressembler à celui de Zagreb (Croatie) aussi bien en termes de superficie (30.000 m2) que d’organisation générale. Le magasin de Ljubljana sera conçu de manière à prendre en compte le développement durable notamment par l’intégration des technologies les plus récentes dans le domaine des économies d’énergie (géothermie, collecteurs solaires, etc.) et de la gestion des déchets. D’après les informations de Delo, le nouveau magasin IKEA de Ljubljana devrait à terme employer près de 300 personnes.  La date d’ouverture prévue est maintenue à 2018. Article Delo.
  • Dans l’édition du 07/11/2015 du quotidien slovène Dnevnik, on apprend que le projet IKEA de Ljubljana gagne un an sur le calendrier prévu grâce notamment à l’obtention accélérée du plan d’aménagement urbain. La mise en chantier devrait débuter en 2017. Article Dnevnik.si.
  • Selon les informations du quotidien Delo, en date du 09.04.2015, le groupe d’ameublement suédois IKEA  devrait ouvrir les portes de son premier magasin slovène à Ljubljana courant 2018.

Ljubljana, le 26 septembre (Agence STA) – Après plusieurs années d’attente, le géant suédois du meuble Ikea s’est sérieusement décidé à ouvrir son magasin à Ljubljana. Un investissement de 80 millions d’euros sur une surface d’environ 30000 mètres carrés devrait mener à la création d’environ 300 emplois. Mais des possibilités de collaboration avec Ikea existeront aussi pour des fournisseurs slovènes.

Le maire de Ljubljana, Zoran Janković et le directeur de la branche immobilière et développement pour le sud-est de l’Europe d’Ikea Vladislav Lalić ont signé aujourd’hui au château de Ljubljana un protocole d’accord par lequel les deux parties se sont engagées dans le projet.

Le protocole conclu entre la municipalité de Ljubljana (MOL) et Ikea, confirme selon les mots de Lalić « que les intentions sont sérieuses » pour établir un véritable partenariat avec la Ville de Ljubljana visant à répondre à toutes les questions cruciales autour de la réalisation du projet – notamment en ce qui concerne la construction des infrastructures, les modifications des plans d’urbanisme et l’obtention des permis nécessaires.

« Avec la signature du protocole, nous avons franchi une nouvelle étape vers la réalisation de l’objectif ultime – à savoir l’ouverture de notre [premier] magasin en Slovénie à Ljubljana » a déclaré le représentant d’Ikea M. Lalić.

Le maire Janković a lui décrit le mémorandum comme l’assurance que Ikea a pris ce projet très au sérieux et que son conseil d’administration décidera de sa validation finale lors de la première réunion, prévue au milieu de l’année prochaine. La MOL (Municipalité de Ljubljana) va présenter dans l’intervalle, en janvier, un plan d’aménagement urbain modifié et adapté aux besoins du projet.

« Je ne vais pas expliquer ce qui va se passer si cela ne se réalise pas » a répondu le maire à la question de ce qui se passerait si Ikea, malgré la signature, ne donnait pas suite au projet.

Janković a ajouté que la signature d’aujourd’hui est le résultat de sept ans de travail en commun. Il a déclaré en outre : « Nous avons eu, au fil des ans, avec les représentants de Ikea, plusieurs réunions, nous avons étudié de nombreux emplacements et je pense qu’ils ont choisi un site qui apportera beaucoup non seulement à Ikea, mais aussi au complexe commercial BTC City ». BTC est convaincu que Ikea aura à cet endroit « le meilleur résultat par mètre carré de toute la région (ndlr : Balkans occidentaux) ».

Le maire de Ljubljana a de plus souligné que 300 emplois et un investissement de 80 millions d’euros étaient attendus. Il a également exprimé l’espoir que les différents prestataires de la région allaient venir s’implanter sur le site et sa conviction est que Ikea serait également à l’avenir un donateur et sponsor important dans dans le domaine du sport, de la culture et des oeuvres sociales sur le secteur de Ljubljana.

« Plus important encore est le fait que ce projet représente un bel exemple pour d’autres investisseurs étrangers qu’il est utile de venir à Ljubljana et qu’il est rentable d’investir dans un projet ‘greenfield’ (ndlr : nouveaux projets d’aménagement en périphérie d’une ville ) » a déclaré le maire.

À propos de l’échéancier du projet, Lalić n’a pas souhaité en dire davantage. Il a présenté l’exemple de Zagreb en Croatie voisine, où Ikea a acheté le terrain à la fin de 2008 et dont la construction n’a commencé qu’en août de l’année dernière. L’ouverture du centre commercial Ikea a eu lieu un an après. Pour ce projet, Ikea avait dans un premier temps annoncé une date d’ouverture qui s’est révélée trop optimiste, mais cette prédiction non réalisée a finalement suscité beaucoup de déception. « Nous apprenons de nos erreurs », a t-il dit pour justifier sa réticence à avancer une date concrète pour le cas du magasin Ikea de Ljubljana.

« Le protocole d’accord confirme le sérieux de nos intentions et nous nous attendons à ce que toutes les questions au sujet des infrastructures nécessaires, permis et modifications des plans urbains soient résolues rapidement et efficacement, mais bien entendu dans le cadre des procédures prévues », a t-il expliqué.

Concernant le calendrier, le maire de Ljubljana s’est montré plus éloquent. La MOL, selon lui, préparera tous les documents nécessaires l’année prochaine et s’attend à ce que ce centre commercial Ikea ouvre ses portes en 2017.

L’assureur Triglav a dés le matin de la veille communiqué sur la page web de la Bourse de Ljubljana qu’il était en pourparlers avec Ikea quant à l’organisation de la vente de terrains dans le secteur du centre commercial BTC City à Ljubljana. « Dans le cas où les pourparlers aboutissent, nous ne manquerons pas d’en informer le public » écrivent-ils sur le site de la LJSE.

M. Lalić d’Ikea précise qu’ils sont actuellement en cours d’établissement des formalités contractuelles avec la société Triglav, dans l’attente que le contrat d’achat soit finalisé. La conclusion de la transaction est attendue « dans un laps de temps très court. »

La venue d’Ikea en Slovénie va offrir aussi des opportunités pour les fabricants de meubles slovènes. Comme l’explique M. Lalić, Ikea s’est déjà approvisionné auprès de fournisseurs slovènes à la fin des années 80 et 90. Mais aujourd’hui Ikea ne compte plus de fournisseurs originaires de Slovénie.

L’expérience dans d’autres pays suggère que, parfois, après l’ouverture d’un centre Ikea une « augmentation significative des achats et de la production se produit » non seulement au niveau des magasins d’Ikea dans ce pays, mais à l’échelle de l’ensemble du réseau Ikea. Par exemple, Ikea a ouvert son premier magasin en Pologne dans les années 90, aujourd’hui il exporte pour 1,4 milliards d’euros de marchandises de ce pays.

« Tout dépend de la concurrence », a t-il rappelé. Les fournisseurs du pays sont en effet en compétition avec d’autres au sein du réseau Ikea. Cependant, des possibilités existent.

Le mémorandum d’aujourd’hui a également été salué par le PDG de la BTC Jože Mermal. « Nous sommes très heureux qu’Ikea ouvre son centre commercial au coeur même de la zone commerciale BTC City, qui enregistre chaque année plus de 21 millions de visiteurs. Cela enrichira l’offre actuelle du BTC en commerces de détail, installations de sports, programmes culturels et divertissements par l’une des chaînes de meubles les plus populaires dans le monde » conclut-il dans un communiqué.

Liens :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *