La startup slovène SmartDome met sur le marché des maisons modulaires futuristes en forme de dômes


Maisons modulaires futuristes de la société SmartDome (Slovénie). Photo: SmartDome

Maisons modulaires futuristes de la société SmartDome (Slovénie). Photo: SmartDome

Krško (Slovénie), le 11 juin 2017 – La jeune pousse SmartDome, dont les activités ont débuté dans un garage il y a à peine deux ans, vient de trouver les premiers clients de son étonnant concept de maisons modulaires au look particulièrement futuriste. Les deux partenaires du projet SmartDome, Željko Hočevar et Boris Kljun, qualifient leurs maisons d’habitat du futur.

Les portails internationaux spécialisés dans l’architecture, à l’instar de Mice Time en Asie ou Inhabitat en Californie ainsi que plusieurs médias, se sont littéralement emballés pour le concept SmartDome qui a déjà convaincu un acheteur suédois, un canadien et un indonésien. Les deux dirigeants de la startup ont même évoqué récemment un nouveau projet de maison SmartDome mais cette fois-ci du côté des Alpes françaises. Affaire à suivre…

En Suède, il s’agit d’un projet comprenant la construction d’une vingtaine de maisons ; au Canada, c’est un complexe de vingt-cinq maisons qui sera livré, tandis qu’en Indonésie, c’est un lot de plus de 30 maisonnettes qui est à l’étude, avec la particularité que celles-ci seront installées dans la frondaison des arbres.

Le succès semble être au rendez-vous puisque la jeune société envisage de recruter trois personnes supplémentaires avec pour objectif de passer d’un mode de production de type « garage » à une véritable organisation industrielle sous la forme d’un atelier équipé pour une production à plus grande échelle.

Les maisons SmartDome se présentent comme des dômes ou coupoles au look futuriste en forme de dodécaèdre ou encore de polyèdre convexe constituées de douze pentagones.

Ces unités modulaires SmartDome, revêtues d’une coque rigide, peuvent aussi être fabriquées grâce à des imprimantes 3D. Elles s’intègrent parfaitement à leur environnement et peuvent, de plus, être totalement autonomes sur le plan énergétique. Elles ne nécessitent pas – selon leurs concepteurs (mais à vérifier selon les pays) – de permis de construire ni d’engins de construction lourds. Elles s’installent dans la nature comme des tentes. Grâce à leur polyvalence, elles répondent aux besoins de clients adeptes d’un retour à la nature.

La fabrication, l’installation mais aussi la désinstallation de ces maisonnettes sont relativement simples. En effet, le matériau principal est le bois ; le socle, quant à lui, est fait de plastique recyclé ; les panneaux transparents, opaques ou semi-opaques sont en polycarbonate anti-UV.  Le dôme est fixé sur des sortes de pieds métalliques permettant une installation sur un terrain inégal. Les unités d’habitation SmartDome peuvent être équipées de manière à être auto-suffisantes en énergie. Plusieurs versions sont proposées (SkyDome, AquaDome, TreeDome, SnowDome…). Le diamètre de chaque module est de six mètres, la surface intérieure est de 25 mètres carrés pour une hauteur de 3,20 mètre. Le prix moyen d’une unité s’échelonne de 20 à 30 mille euros.

Maison-dôme SmartDome (Slovénie).

Maison-dôme SmartDome (Slovénie). Photo: SmartDome

Maison-dôme SmartDome (Slovénie). Photo: SmartDome

Maison-dôme SmartDome (Slovénie). Photo: SmartDome

Pour aller plus loin…

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *