Crise migratoire : nouvel amendement à la loi visant à durcir l’entrée des migrants illégaux en Slovénie


Crise des migrants - SlovénieLe 5 janvier dernier, le gouvernement slovène a validé un amendement à la loi sur les étrangers donnant la possibilité à la police de fermer, de manière temporaire et en cas de menace sur l’ordre public ou la sécurité intérieure, les frontières du pays aux migrants considérés comme illégaux. Ces changements doivent toutefois être  ratifiés par le parlement pour que la loi entre en vigueur.

Cette nouvelle disposition provoque une levée de boucliers de la part des ONG qui mettent en avant le fait que la nouvelle loi représenterait une violation du droit européen et international sur les réfugiés.

Selon les données disponibles, près de 422 000 migrants ont traversé la Slovénie entre fin 2015 et fin 2016, constituant un véritable défi quant aux capacités d’accueil du plus petit des pays de la route des Balkans. L’immigration illégale a quant à elle augmenté de 100 % en 2016.

Ce sujet est largement relayé dans la presse française (voir articles sur Euronews ou encore Euractiv/Ouest-France). Consulter également la page d’information dédiée à la gestion de la crise des migrants sur le site du Gouvernement slovène (statistiques & infographies)

Illustration : site Vlada.si

Le projet de loi autorisant la fermeture de la frontière sud du pays (avec la Croatie) aux migrants a été adoptée par le Parlement slovène le 26/01/2017. Cette même disposition avait été appliquée précédemment par l’Autriche et la Hongrie. Détails article Le Figaro/AFP

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *