Artisanat et traditions de Slovénie : Lectar, au royaume du pain d’épices à Radovljica 2


La fabrication des « lect », une variante du pain d’épices richement décorée et en forme de cœur, fait partie de l’une des plus anciennes traditions de Slovénie. Très répandu jadis dans ce pays, mais aussi dans tout le monde Slave, cet artisanat a peu à peu disparu devant l’avancée de la modernité et l’industrialisation galopante du XXe siècle. Cependant, quelques ateliers ont survécu dont ceux de la ville de Slovenj Gradec en Carinthie (nord du pays), Ptuj et Murska Sobota plus à l’Est ou encore à Radovljica, une charmante petite bourgade d’inspiration médiévale située à une demi heure de voiture de Ljubljana.

Le lect, dont l’ingrédient clé est le miel, se distingue du pain d’épices classique tel qu’on le connaît en Europe occidentale – appelé honey bread ou ginger bread chez les anglo-saxons – sur plusieurs critères : il contient moins d’épices, on donne à la pâte une forme plutôt aplatie et une empreinte créative ou symbolique (cœur, soleil, étoile, fer à cheval, maisonnette, sapin…), la face recto est peinte le plus souvent en rouge vif (colorants alimentaires) tandis que le verso reste, selon la tradition slovène, dans sa teinte naturelle de pain d’épices. En Croatie, par exemple, les deux faces sont peintes. De plus, le lect est décoré de motifs divers en forme d’arabesques avec du sucre glace de diverses couleurs et parfois un petit miroir y est enchâssé. La pâte du lect est un peu plus ferme que celle du pain d’épices français qui est plus moelleuse. Sur le lect, l’artisan ajoute un petit mot d’amour, une dédicace, un prénom… L’imagination est sans limite concernant les inscriptions et dédicaces.

Lect, le pain d'épices slovène de Lectar à Radovljica

Lect, les pain d’épices slovènes. Photo : Lectar (Radovljica)

Le lect est un produit de confiserie destiné à être dégusté. Or, lorsque vous vous retrouvez face à une telle œuvre d’art culinaire, qui de plus vous a peut être été offerte, un immense doute shakespearien vous envahit : croquer ou ne pas croquer dedans ?

Pour se débarrasser de ce genre de scrupule, il existe une solution : toujours acheter au moins deux exemplaires !

 

L’atelier Lectar à Radol’ca

Pour tous ceux qui s’intéressent à ces spécialités, une visite de l’atelier Lectar de Radovljica est incontournable, d’autant plus que cette charmante bourgade, nichée au pied des Alpes, se situe à quelques encablures seulement de la célébrissime ville de Bled. Vous serez tout de suite sous le charme de Radol’ca, telle qu’elle est aussi surnommée affectueusement. Les nombreuses coquilles Saint Jacques apposées aux coins des maisons vous rappelleront que Radovljica est une étape du pèlerinage vers Compostelle depuis les chemins d’Europe centrale.

Lectar, la maison du pain d'épices à Radovljica en Slovénie

Lectar, la maison et le musée du pain d’épices à Radovljica en Slovénie

Lectar n’est pas seulement une boutique et un atelier de fabrication du lect où vous pouvez voir les artisans exercer leur talent en direct devant vous, c’est aussi LE musée de cet héritage culturel slovène. L’atelier Lectar célèbre d’ailleurs cette année ses 250 ans d’existence.

Quatre maîtres artisans préservent et perpétuent la tradition de la confection de pains d’épices lect. Ils créent ainsi pas moins de 100 cœurs par jour en suivant scrupuleusement la recette originale gardée bien évidemment secrète (chaque maison à sa recette et ses petits trucs).

Création et décoration de lect, le pain d'épices slovène, chez Lectar à Radovljica (Slovénie)

Création et décoration de lect, le pain d’épices slovène, chez Lectar à Radovljica.

Bien que la tradition de la fabrication des lect en forme de cœur remonte au 14ème siècle, ceux-ci ne sont devenus véritablement populaires qu’au 19ème siècle. C’est en effet à cette époque qu’on s’est mis à offrir ces cœurs en pain d’épices pour témoigner de l’amour qu’on portait à sa ou son fiancé(e). C’était encore le siècle du romantisme…

Aujourd’hui, ces articles sont devenus de jolis souvenirs touristiques qui sont fait pour durer plusieurs dizaines d’années… s’ils ne sont pas mangés entre temps.

Le plus ancien spécimen de lect conservé à Radovljica a 42 ans. Cependant, le musée Lectar réserve une surprise : il annonce qu’il présentera un exemplaire encore plus ancien à l’occasion d’un événement spécial qui aura lieu le 10 décembre.

Après la visite du musée et les explications sur cette ancienne tradition (en anglais ou français), la charmante équipe de Lectar vous invitera à vous asseoir et ce sera à votre tour de décorer un lect selon vos fantaisies. Un bon moment garanti !

Chez Lectar, vous êtes invités à exprimer tout votre talent pour décorer votre propre pain d'épices lect (Radovljica, Slovénie)

Chez Lectar, vous êtes invités à exprimer tout votre talent pour décorer votre propre pain d’épices « lect ».

 

La maison Lectar est aussi une auberge-restaurant quatre étoiles (« penzion » comme on dit là-bas) qui propose une cuisine traditionnelle et neuf chambres avec vue sur les montagnes ou sur le vieux centre historique de Radovljica.

 

Contacts et Infos

Muzej Lectar
Linhartov trg 2
4240 Radovljica
Slovénie
http://www.lectar.com

 

Quelques autres ateliers de lect en Slovénie

 

Pour aller plus loin…

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Artisanat et traditions de Slovénie : Lectar, au royaume du pain d’épices à Radovljica