Relations France-Slovénie : visite en Slovénie du représentant de la diplomatie économique pour les Balkans occidentaux


Le sénateur et représentant spécial nommé par le Ministre Laurent Fabius pour le développement et l’intensification des liens économiques avec les Balkans occidentaux, Alain Richard, était en visite en Slovénie ce lundi 2 février 2015. Ce voyage représentait déjà le troisième effectué par M. Richard dans la région, preuve de l’intérêt des deux pays à ce que les excellents liens qui existent entre les deux pays se renforcent encore davantage.

Lors de son séjour en Slovénie, M. Richard a pu rencontrer les plus hautes autorités du pays : le Ministre des Affaires étrangères slovène, M. Karl Erjavec, le Premier ministre du gouvernement, M. Miro Cerar, le Ministre de l’Économie, M. Zdravko Počivalšek. Il a été de plus reçu par le Président de la République de Slovénie, M. Borut Pahor, à l’occasion d’un déjeuner.

L’agenda de M. Richard incluait également plusieurs rencontres avec les représentants des forces économiques de la Slovénie ainsi que des journalistes et des responsables de partis politiques, dont M. Židan, le président du parti SD (ndlr : le Parti des Sociaux-Démocrates). Le représentant de M. Fabius a ainsi eu l’opportunité de rencontrer une vingtaine de responsables d’entreprises slovènes lors d’une rencontre organisée par la Chambre de commerce et d’industrie de Slovénie (GZS) à Ljubljana (voir notre article récent en lien avec cet événement). Un accord de coopération a même été signé selon les informations disponibles sur le site de l’Ambassade de France à Ljubljana entre l’entreprise d’ingénierie civile slovène Riko et l’entreprise française OTV Veolia Water Technologies. Cette information est également confirmée sur le site de Riko (en slovène).

Selon les informations de l’agence de presse slovène STA, les échanges avec le Ministre des affaires étrangères Karl Erjavec ont porté essentiellement sur les relations économiques entre la France et la région des Balkans et le renforcement des liens bilatéraux entre les deux pays. De ce point de vue, M. Erjavec et M. Richard ont conclu que ces liens étaient excellents et stratégiques.

M. Erjavec a présenté à son interlocuteur l’image d’un pays avec une situation économique en très nette amélioration depuis l’année dernière et a insisté sur le rôle de la France comme partenaire stratégique. Lors du discours final, les deux hommes ont souligné l’intérêt mutuel pour un renforcement des liens politiques et économiques entre les deux pays.

Un point d’attention particulier a été accordé à la situation dans les Balkans occidentaux. M. Erjavec et M. Richard ont exprimé le point de vue commun sur le fait qu’il était important que l’Union européenne (UE) respecte ses engagements et tienne ses promesses quant à son élargissement vers les pays de la région. Les pays de la région, quant à eux, doivent remplir strictement les critères du processus d’élargissement. Ils ont également insisté sur le sens de la coopération franco-slovène concernant la continuation du processus de Brdo-Brijuni dans le cadre duquel se tiendra cette année une rencontre importante au niveau des ministres des affaires étrangères.

À la lumière des attaques terroristes de janvier à Paris, le Ministère des affaires étrangères de Slovénie a indiqué également que les deux interlocuteurs ont exprimé leur souhait de voir se renforcer la coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. M. Erjavec a précisé que la Slovénie se tient fermement aux côtés de ses partenaires de l’UE et de l’Otan.

M. Richard a ensuite été reçu par le Premier Ministre, M. Miro Cerar puis le Président, M. Borut Pahor.

M. Cerar et M. Richard ont échangé sur l’état des liens économiques entre les deux pays. Le Premier Ministre slovène a ainsi présenté les priorités de son gouvernement telles que les mesures prises pour renforcer la consolidation des finances publiques et stimuler la croissance économique, mesures qui montrent déjà des premiers résultats bien concrets. Il a également souligné l’importance du processus de privatisation en cours pour la gestion efficace de l’emploi et sa préservation ainsi que pour la croissance soutenue de l’économie.

M. Cerar et M. Richard ont aussi échangé leurs points de vue sur la lutte contre le terrorisme et les mesures du gouvernement français suite aux attaques subies à Paris. Comme l’a indiqué le Premier Ministre slovène, la coopération entre les pays membres de l’UE, de l’OTAN ainsi que ceux des Balkans s’avère primordiale. Selon M. Richard, la Slovénie a tout a fait tenu son rôle en initiant le processus permettant d’instaurer un dialogue apaisé dans la région des Balkans occidentaux et il espère que les rencontres en ce sens continueront, indique t-on au cabinet de M. Cerar.

M. Richard s’est aussi entretenu avec M. Pahor, le Président slovène, sur les questions urgentes de politique extérieure et la sécurité en Europe. L’attention a été portée en particulier sur les Balkans occidentaux et sur un possible impact des conflits qui ont cours aux frontières de l’Europe sur la stabilité de la région. Les deux interlocuteurs ont sur ce point exprimé leur soutien à la politique d’élargissement de l’UE vers les pays des Balkans occidentaux. Le sénateur français et le Président slovène ont également échangé leurs points de vue sur les défis que représente la montée en puissance de l’extrémisme religieux islamique en Europe.

Dans l’après-midi, M. Richard a eu une réunion avec le Ministre du Développement économique, M. Zdravko Počivalšek. Ensemble, ils ont confirmé que la coopération entre les deux pays étaient forte. La France représente le cinquième partenaire commercial de la Slovénie (voir notre article sur ce thème) et, même d’après les dernières informations, le cinquième investisseur le plus important. On note un accroissement des investissements directs aussi bien de la part de la France en Slovénie que l’inverse, comme cela a été confirmé par le Ministère de l’Économie.

M. Počivalšek et M. Richard, ont tous deux souligné qu’il existe encore de nombreuses possibilités encore inexploitées pour étendre la coopération et accroître les investissements des deux côtés. Ils ont évoqué également les possibilités d’une coopération commune en lien avec les pays des Balkans occidentaux dans lesquels une intervention conjointe représente l’une des formes possible de coopération entre les entreprises slovènes et françaises.

Articles liés

 

Informations complémentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *