La Slovénie, le pays du ski au soleil


Le tourisme est l’un des principaux moteurs de l’économie de la Slovénie. Avec un revenu brut de 1,736 milliards d’euros, sa contribution au PIB s’est élevée à 4,9 % du PIB en 2009. C’est aussi un secteur prioritaire dans la stratégie de restauration d’une croissance durable comme l’a réaffirmé récemment le nouveau ministre de l’économie Zdravko  Počivalšek à l’occasion de son discours d’investiture. Voir article en bas de page.

D’ailleurs, pour s’en assurer, il suffit de consulter le palmarès sportif de la championne nationale Tina Maze, originaire du petit village de Črna na Koroškem situé en Carinthie slovène. Ou celui de l’équipe de vol à ski slovène représentée par Robert Kranjec, Peter Prevc, Jurij Tepeš et Jernej Damjan.

Les activités hivernales, en particulier, cristallisent toute l’attention des slovènes durant les quelques mois d’hiver. Il faut dire que la configuration particulière du pays (situé au niveau de l’arc méridional des Alpes) offre de nombreuses possibilités à ses habitants qui ne sont jamais très loin d’une station de sport d’hiver d’allier ski et soleil. D’ailleurs, l’un des slogans marketing de la Slovénie est « The sunny side of the Alps » (Le côté ensoleillé des Alpes).

Toutefois, depuis l’indépendance du pays en 1991, les stations de sports d’hiver slovènes se sont organisées pour accueillir une part croissante de touristes internationaux.

 

L’offre slovène en stations de ski

Comme dans tous les pays européens, la Slovénie n’est pas épargnée par les aléas climatiques concernant les conditions d’enneigement. La plupart des stations sont équipées de canons à neige permettant de limiter les jours sans possibilités de ski lors des hivers doux.

Son principal inconvénient réside dans le fait que ses domaines skiables ne sont pas situés à très haute altitude comparativement à ceux des autres pays alpins (France, Suisse, Italie et Autriche). Le plus haut sommet du pays, le mont Triglav, ne culmine en effet qu’à 2864 mètres.

En revanche, pour une superficie de 20,273 km2, la densité de stations de ski (26 sont répertoriées sur le portail du tourisme de la Slovénie) est relativement élevée. En outre, de nombreuses localités possèdent leur propre station de ski de sorte que lorsque les conditions d’enneigement deviennent bonnes (effet positif de l’aléa climatique), il est possible d’improviser immédiatement une journée de ski. L’autre avantage est qu’il est possible d’expérimenter une palette très diversifiées de topographies et de paysages vu le nombre de stations de ski de moyenne altitude et la facilité d’accès.

A noter, que la Slovénie représente la première destination de ski accessible rapidement pour les autres pays frontaliers de la région (Hongrie, Croatie, Bosnie…).

La Slovénie offre de nombreuses solutions d’hébergement pour des séjours de plusieurs jours, que ce soit à travers le réseau des hôtels ou directement chez l’habitant, formule très répandue dans ce pays.

Ci-après les principales stations de sports d’hiver de Slovénie.

  • Kranjska Gora (Alpes juliennes). Domaine skiable : 20 km. Prix du forfait journalier adulte : 31,50 euros pour la saison 2014-2015.

Ski à Kranjska Gora, Slovénie

  • Krvavec (à 25 km de la capitale Ljubljana. 8 km seulement de l’aéroport international de Ljubljana). Domaine skiable : 30 km. Prix du forfait journalier adulte : 31 euros pour la saison 2014-2015.

Ski, Slovénie, Krvavec

  • Maribor Pohorje (la station de Maribor, la seconde ville du pays). Domaine skiable : 43 km. Prix du forfait journalier adulte : env. 30 euros pour la saison 2014-2015.

Ski, Slovénie, Maribor-Pohorje

  • Rogla (située près de Maribor également). Prix du forfait journalier adulte : env. 31 euros.

Ski, Slovénie, Rogla

 

Liens

 

Articles liés

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *