Près d’un millier de nouveaux emplois créés chez Revoz, l’usine slovène du Groupe Renault (mise à jour)


Mise à jour, suite à l’article du quotidien Delo du 29/09/2015 intitulé Revoz zmanjšuje proizvodnjo in odpušča (Renault Revoz diminue la production et supprime des postes). Malgré cette décision, la filiale slovène du groupe français Renault indique que le nombre de véhicules produits d’ici la fin de l’année dépassera celui de 2014 qui a enregistré une production de 118 mille véhicules. Concrètement, cela signifie que l’usine va diminuer sa production de twingos et smarts fourfour de près de 10 % et se traduira par la suppression de 150 postes d’intérimaires. Le groupe explique sa décision par le fait que la demande sur le marché pour ces deux véhicules s’est révélée plus faible que prévue initialement avec pour conséquence un stock de véhicules plus important. La production devrait continuer en mode deux huit, toutefois les véhicules seront construits à un rythme plus lent. Ainsi, elle passera de 42 véhicules construits par heure à 38. À fin août, Revoz avait produit 85 mille véhicules, soit deux tiers de twingo et un tiers de smart fourfour. Cependant, comme indiqué ci-dessus, le niveau des 118 mille véhicules atteint l’an passé devrait être dépassé cette année. Le nombre d’employés, après la mise en œuvre de cette décision, devrait se situer à 2250 ; niveau qui permettra à Revoz de continuer à remplir les conditions de l’accord encourageant les investissements directs étrangers conclu avec le Ministère de l’économie slovène et par lequel la société avait obtenu une somme de 22,5 millions d’euros de la part de la Slovénie pour son programme de construction des modèles twingo et smart fourfour.

Novo Mesto, le 6 novembre 2014 (Agence STA) – A Novo Mesto, Revoz, la filiale slovène du groupe Renault qui s’est concentrée cette année sur la production en série des nouvelles Twingo et Smart quatre places, va modifier en décembre son mode de production actuellement organisée en deux équipes (ndlr : deux huit) en ajoutant une demi-équipe de nuit. Pour travailler en deux équipes et demi Revoz doit faire appel à environ 450 nouveaux employés, dont une bonne moitié a déjà été recrutée et débutera sa formation dans les tout prochains jours.

Franci Bratkovič, membre du Conseil d’administration de Revoz a, indiqué aujourd’hui à l’agence STA, au cours de la réunion des voisins de Revoz, que la société procèdera à l’embauche des 200 autres personnes dans les deux semaines à venir. Celles-ci devraient commencer à travailler début décembre, à l’issue de leur période de formation, en deux équipes et demie.

Pour les besoins spécifiques liés à la production de ces nouveaux modèles, Revoz a procédé cette année à trois vagues de recrutement représentant un total de près d’un millier de nouveaux emplois. Les employés de la première vague ont été embauchés pour compléter la deuxième équipe, le second recrutement a eu pour but d’augmenter la cadence de production en la faisant passer de 42 à 46 véhicules par heure, quant au troisième il est de mettre en place la demi-équipe pour le quart de nuit, a expliqué M. Bratkovič.

L’usine Revoz produit actuellement 600 véhicules par jour, ce qui correspond à la pleine capacité de l’organisation en deux quarts. Avec le demi quart supplémentaire de nuit, la capacité totale de la production sera portée à environ 800 véhicules par jour.

Bien que les perspectives à long terme dans l’industrie automobile se montrent plutôt ingrates, il est prévu d’atteindre un objectif de production de 800 véhicules par jour d’ici la fin de l’année. Cependant, un résultat meilleur est attendu l’année prochaine, a ajouté M. Bratkovič.

Dans l’usine de Novo Mesto on produit actuellement deux ou trois modèles de véhicules : la nouvelle Twingo représente environ les deux-tiers de la production contre environ un tiers pour la Smart quatre places, a également précisé M. Bratkovič.

Selon les informations de Revoz, chaque travailleur nouvellement employé bénéficiera – en plus d’un programme complet d’induction (ndlr : programme d’insertion des nouveaux employés) et de formation au nouveau poste de travail – également de tous les avantages tels que, entre autres, le transport organisé vers et du lieu de travail, les repas ainsi que des rabais sur l’achat de véhicules de marques Renault et Nissan.

De même, Revoz a prévu, en plus des 19 lignes de bus existantes pour se rendre sur le site, d’en introduire de nouvelles de et vers la capitale Ljubljana, les villes de Kočevje, Zasavje et ailleurs.

Avec un tel recrutement massif, associé à une augmentation sensible du volume d’activité, Revoz contribuera de manière significative à la réduction du taux de chômage dans la région, tout en augmentant sa contribution aux exportations de la Slovénie pour se classer une fois de plus parmi les plus grandes entreprises slovènes se dit-il à Novo Mesto.

NB : le groupe Renault est l’actionnaire principal de Revoz depuis 1991, l’année où il a acquis 54 pourcent du capital de la société. Ensuite, en 2001, sa participation dans Revoz a encore augmenté pour atteindre les 66,68 pourcent et finalement le 22 décembre 2003 le groupe Renault à racheté le reste du capital et détient, à partir de début 2004 cent pourcent du principal producteur de véhicules de Slovénie.

Traduit et adapté à partir de l’article original de l’Agence Sta du 06/11/2014 V Revozu letos skoraj tisoč novih delovnih mest 

Liens et contacts

Revoz d.d.
Groupe Renault

REVOZ, d.d.
Belokranjska cesta 4
8000 Novo Mesto, Slovénie

mailto:info.revoz@renault.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *