Quand le bureau slovène des statistiques se met aux jeux vidéo 2


Capture d’écran – Statistični urad Republike Slovenije

Junaki Slovenije, « les héros de Slovénie », application ludique développée par le bureau des statistiques slovènes (SURS), a fait son apparition sur les plateformes Android et iOS au début de l’année. Le jeu vidéo à la conception simplissime et facile d’accès fait s’affronter des utilisateurs à travers un quizz de culture générale. L’objectif est assumé : sensibiliser le public à la culture et aux statistiques slovènes, mais également apprendre aux plus jeunes générations à mieux traiter les données avec lesquelles elles sont en contact.

*  *  *

Le paysage slovène des jeux vidéo reste une niche très peu connue : dans ce contexte, l’annonce par l’Office slovène des statistiques (SURS) du lancement d’un jeu vidéo éducatif à destination du grand public, en décembre 2018, était une surprise en soi.

Le projet Junaki Slovenije, de la bagatelle de 71 200 euros, a été financé à 70% par des fonds européens dans le cadre d’un projet de l’office européen des statistiques Eurostat, sur une idée de Dominik Bašelj, conseiller au bureau slovène des statistiques.

L’idée est très simple : le descendant de l’historien et polymathe Janez Vajkard Valvasor, Edvard, cherche des assistants qui l’aideront à poursuivre ses recherches sur les régions slovènes. Le jeu propose à l’utilisateur de choisir son héros parmi neuf personnages issus du folklore ou de l’histoire slovène, de Baba Yaga au roi Matjaž en passant par le contrebandier Martin Krpan. Il affecte ensuite au hasard une « région de rattachement » au joueur parmi les douze régions statistiques slovènes.

Ce dernier devra défendre et développer son fief en attaquant d’autres régions afin de leurs subtiliser des ressources. À chaque confrontation, deux joueurs s’affrontent en devant répondre à sept questions à choix multiples. La dernière question est liée aux statistiques et implique d’estimer, par exemple, le nombre d’habitants de la Styrie ou encore le nombre de femmes âgées de plus de 74 ans résidant à Ljubljana.

À la mesure du grand public

Le jeu vise ostensiblement à sensibiliser le grand public à l’histoire et à la culture slovènes ainsi qu’aux statistiques propres au pays. Il offre ainsi une base de deux mille questions relatives aux symboles, à la géographie, au sport slovènes, mais aussi à l’histoire ou à la littérature : on se verra ainsi demander quelle créature mythologique a vécu à Ljubljana, en quelle année le réformateur protestant Primož Trubar est né, ou encore quel est le nom traditionnel pour « novembre ».

Si la dimension éducative est omniprésente, les fonctionnalités demeurent limitées : l’application n’offre pas la possibilité de faire évoluer un personnage, le jeu prend fin et est réinitialisé dès qu’une région atteint son stade maximal de développement, il est impossible de choisir la catégorie de questions qui sont posées. Et l’intégralité de l’application étant en langue slovène, le marché est d’emblée très limité.

Néanmoins, avec un graphisme simple et plaisant ainsi qu’une prise en charge aisée, l’initiative détonne dans un secteur encore timide en Slovénie : après une semaine d’utilisation, l’application avait déjà été téléchargée 7300 fois.

Comme le précise Dominik Bašelj pour le quotidien Delo,  « la sensibilité aux statistiques est dans le monde actuel une compétence très utile, qui s’est vue accorder une attention croissante au cours des dernières années. Elle nous aide à évaluer autour de nous des données et des informations qui sont souvent, intentionnellement, ou inintentionnellement, trompeuses. » Et de laisser entendre que l’éducation aux fake news peut commencer dès le plus jeune âge.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Quand le bureau slovène des statistiques se met aux jeux vidéo

  • d.b.

    Bonjour,

    l’idée du jeu ne vient pas d’Eurostat. Le concept et le contenu du jeu ont été conçus par l’Office de statistique de la République de Slovénie (par le conseiller susmentionné – Dominik Bašelj).

    • Admin

      Bonjour,

      merci pour votre commentaire. Nous nous évertuons, au sein de notre portail, à apporter l’information la plus juste et la plus précise possible sur l’actualité en Slovénie. Notre auteur a tenu compte de votre remarque et a donc apporté cette nécessaire correction à son article.

      Nous souhaitons un grand succès à votre jeu Junaki Slovenije et vous félicitons pour cette initiative ludique.

      Bonne continuation,

      PS : est-il prévu des versions du jeu dans d’autres langues ? En effet, la Slovénie, sa culture, son histoire, gagnent à être connues et reconnues également à l’extérieur de ses frontières. Ce serait une bonne chose de proposer ce quizz dans d’autres langues…